À propos

Après des études scientifiques en nouvelles technologies, Fred Cazaux s’investit dans la musique.

En 2002, il intègre l’Abracadaband où il poursuit sa formation musicale auprès de Denis Gouzil et Antoine Leite. Les collaborations avec ces derniers marqueront le début de sa carrière dans le spectacle vivant.

En 2004, il rejoint la Cie Fracas (Roland Bourbon et Sébastien Capazza), et participe à la direction artistique de nombreuses performances et des spectacles produits par la compagnie :

  • 2004-2008 : Orlando Furioso, orchestre de performances Rock « furieux » pour 12 batteries, 4 basses, 4 guitares et invités multiples…
  • 2005-2008 : Les Bas d’Anselm, spectacle pluridisciplinaire à la tonalité rock’n’roll, avec Denis Cointe et Jac Berrocal. Ils sortent cette même année le disque Résurrection.
  • 2010 : Le Petit Robot, concert jeune public, avec le chanteur guitariste Sol Hess. Le disque éponyme paraît également en 2010.
  • 2013 : Ferayous, concert de musique de chambre et dessin sur de la ferraille recyclée.

En 2007, il enregistre et réalise le disque éponyme du groupe Jimbo Farrar (post-rock).

En 2009, il forme le groupe de rock Sol Hess & the Sympatik’s avec Sol Hess, Roland Bourbon, Sébastien Capazza et l’illustratrice Laureline Mattiussi qui les accompagne régulièrement pour des concerts dessinés. L’album Hanadasan sort en 2012.

En 2009, il crée également, avec Denis Cointe, Sébastien Capazza et Marie NDiaye le spectacle Die Dichte produit par la compagnie Translation. En 2011, ils enregistrent une version radiophonique de la pièce pour DeutschlandRadio Kultur à Berlin. En 2012, ils réalisent avec le CNC un court-métrage issu de la pièce.

En 2009, il rejoint également le Groupe Anamorphose, invité par Laurent Rogero, pour participer aux créations musicales de plusieurs pièces théâtrales :